Le bassin versant

Agriculture

Augmenter la taille de la  police Diminuer la taille de la  police Imprimer Envoyer a un ami

L'agriculture occupe aujourd'hui 75 % du territoire du bassin versant du Couesnon.

Les exploitations agricoles

Environ 2760 exploitations siègent sur le bassin versant du Couesnon, pour une superficie agricole utile totale de 79 440 ha (recensement de 2000). La superficie moyenne par exploitation est de 44 ha avec des disparités d'un bassin versant à l'autre : de moins de 20 ha pour le sous bassin versant du Moulin de la Charrière à plus de 50 ha pour le sous bassin versant de la Tamoute.

L'élevage bovin prédomine. Certaines exploitations possèdent toutefois des ateliers d'élevage hors sol constituant leur activité principale ou tout simplement servant d'activité complémentaire.

La majorité des exploitations agricoles sont des exploitations laitières familiales (40 % des exploitations). Elles sont particulièrement concentrées sur la partie amont du bassin versant (Loisance, Minette, Couesnon 1 et 2).

Les autres types d'exploitations présents sur le territoire sont variés :

  • grandes cultures et polyculture (12,5 % des exploitations)
  • élevages de bovins viandes (11,5 % des exploitations)
  • élevages de bovins viandes et lait (2,5% des exploitations)
  • élevages d'ovins, caprins et autres herbivores (11% des exploitations)
  • élevages de granivores (perdrix, pigeons,…) (3,5 % des exploitations)
  • maraîchage (0,5% des exploitations)

Globalement, les systèmes agricoles sont assez hétérogènes de par la taille des exploitations, leur typologie mais aussi leurs types de cultures.

Voir carte ci-dessous

Les cultures

La prédominance de l'élevage laitier explique que le paysage du bassin versant soit composé majoritairement de pâtures verdoyantes (44% de la SAU) qui cohabitent avec des cultures de céréales (16% de la SAU) et de maïs (30% de la SAU). En aval de nombreuses terres sont propices pour les cultures légumières (3% de la SAU).

La part de maïs dans la SAU est peu variable d'un sous bassin versant à l'autre. Par contre, le pourcentage de prairies et de céréales oscillent : dans la partie amont et rive droite du bassin versant, les prairies représentent en moyenne plus de 50% de la SAU des exploitations contre moins de 40% sur le reste du bassin versant.

Grâce aux contexte particulier de la baie du Mont Saint Michel, carottes, salades, céleris raves, oignons et pommes de terres sont cultivés toute l'année sans irrigation au niveau des polders et des marais grâce notamment à la présence d'une nappe peu profonde.

Les prés salés de la baie acceuillent également quelques élevages d'agneau.

Les surfaces en prairies ont globalement diminué sur le bassin versant du Couesnon entre 2000 et 2006 (- 6%) au profit des surfaces en maïs (+ 3%) et plus particulièrement au profit des surfaces en céréales et oléagineux (+ 13%).

Pour plus d'informations

  • Chambre d'Agriculture d'Ille-et-Vilaine - Antenne de Lécousse - 02 99 94 85 85
Carte - SE07 - Orientation technico-economique des EA