Les enjeux

Pesticides

Augmenter la taille de la  police Diminuer la taille de la  police Imprimer Envoyer a un ami Mots clefs

Le problème des pesticides

Les pesticides polluent la ressource en eau et mettent en péril nos usages de l'eau et notre santé.

L'origine des pesticides dans l'eau

Les principaux pesticides détectés sont l'AMPA, le glyphosate et l'isoproturon. On retrouve par ailleurs des molécules utilisées sur maïs sur le Haut Couesnon (en particulier diméthénamide, mais aussi alachlore, carbofuran, metolachlore).

Les produits phytosanitaires proviennent de quatre origines différentes :

  • usage agricole.
  • usage non agricole:
  1. Par les communes,
  2. Par les gestionnaires des infrastructures de transport,
  3. Par les particuliers

La situation sur le bassin versant du Couesnon

La majorité des concentrations en pesticides totaux sur le périmètre du SAGE Couesnon est située à 0.5 µg/l. Des pics de concentration sont régulièrement observés sur les stations présentes sur le Couesnon 1, le Muez, le Général, la Minette avale, le Nançon, le Couesnon 2, la Loisance avale et à l'aval d'Antrain.

Voir carte ci-dessous

On constate par ailleurs relativement peu de dépassement des normes de qualité environnementale pour les pesticides identifiés substances prioritaires dans la DCE.

Les premiers résultats sur les nouveaux points de mesure font apparaître des concentrations supérieures à l'objectif de 0.5 µg/l pour les pesticides totaux pour les mois de mai et juin (ces mois correspondent aux mois d'utilisation des pesticides). Dans la seconde partie de l'année (d'octobre à décembre), les niveaux des concentrations en pesticides totaux sont moins élevés et inférieurs au seuil des 0.5 µg/l.

Les principaux pesticides détectés sont l'AMPA, le glyphosate et l'isoproturon. On retrouve par ailleurs des molécules utilisées sur le maïs sur le Haut Couesnon (en particulier diméthénamide, mais aussi alachlore, carbofuran, metolachlore).

Il n'est pas possible de quantifier précisément les apports liés à chacune de ces sources. On peut néanmoins proposer une origine possible en fonction des principales molécules retrouvées sur le bassin :

  1. Les principaux pesticides retrouvés sur le bassin sont le glyphosate qui est une molécule utilisée pour les usages agricoles et non agricoles, ainsi que l'AMPA, produit de dégradation du glyphosate. Il n'est donc pas possible de hiérarchiser les origines sur ces deux molécules.
  1. L'isoproturon est un désherbant à céréales utilisé exclusivement par les agriculteurs. Le diméthénamide, l'alachlore, le carbofuran, le metolachlore retrouvés sur le Haut Couesnon sont également utilisés par les agriculteurs sur le maïs.

Les pesticides doivent donc apparaître comme un enjeu important sur le territoire et conduire à maintenir une vigilance par des actions de prévention.

Pour plus d'informations

Carte - QESU08 - Les pesticides dans les eaux superficielles
Carte - QESO02 - Les pesticides dans les eaux souterraines