Les enjeux

Phosphore

Augmenter la taille de la  police Diminuer la taille de la  police Imprimer Envoyer a un ami

Le problème du phosphore

La présence excessive de phosphore dans les eaux et les milieux aquatiques peut entraîner une eutrophisation des eaux (développement d'algues ou de phytoplanctons qui peuvent être toxiques).

L'origine du phosphore dans l'eau

Les pollutions phosphorées sont essentiellement dus aux flux issus de l'assainissement, lorsque les pics de pollution ont lieu en été, mais peuvent provenir de cette même source complétée de sources diffuses (ruissellement/érosion des parcelles agricoles sur l'ensemble d'un bassin versant), lorsque les pics ont lieu en période de crue.

Le diagnostic sur le bassin versant du Couesnon

La qualité

Les zones les plus dégradées (qualité passable et non respect de la DCE) sont le bv du Couesnon 1 et 2, de la Loisance, de la Vallée d'Hervé et des polders de l'ouest.

Voir carte ci-dessous

Certains tronçons du Couesnon ou de ses affluents montrent quelques signes d'eutrophisation qui peut être due à des concentrations anormales en phosphore. D'autres paramètres comme le taux d'étagement ou la qualité de l'hydromorphologie entrent également en jeu dans le développement de ce type de phénomène.

L'origine

L'analyse des variations saisonnières des concentrations en phosphore montre des pointes plutôt estivales (situations d'étiage). Cette saisonnalité montre l'impact prépondérant des apports ponctuels (assainissement collectif, rejets industriels). Par contre sur la zone des polders, l'origine des pics de phosphore dans les eaux n'est pas encore clairement identifiée.Des réflexions et des études sont en cours sur cette zone.

Dans certains cas, sur la Loisance et la Minette notamment, des pointes de concentrations liées aux pointes de débit sont constatées. Dans ces situations, la pression organique phosphorée significative, associée à un risque érosif moyen à très fort et à des stocks importants de phosphore dans les sols, indiquent que des apports de phosphore sous forme particulaires par érosion/ruissellement existent également. Actuellement, plusieurs bassins versants sont identifiés comme présentant des dépassements de la norme phosphore de la DCE. Aucune norme n'existe pour la production d'eau potable.

Le phosphore peut aussi avoir comme conséquences négatives l'eutrophisation des eaux. Toutefois, le bassin versant du Couesnon est moins concerné que d'autres bassins versants présentant des plans d'eau de taille importante destinés à la production d'eau potable. Effectivement, dans des eaux courantes, ces productions d'algues sont moins fréquentes.

Pour plus d'informations

Carte - QESU07 - Les matières phosphorées dans les eaux superficielles